Le bulletin d'information du réseau régional des déléguées sociales et délégués sociaux / septembre-octobre 2003

Du soleil au retour…

Bonjour à vous tous,

Avec le mois de septembre les activités au réseau reprennent. Vous trouverez dans ce bulletin un aperçu de quelques activités à venir qui ont été inspirées de vos commentaires de la dernière conférence du réseau. Vous remarquerez que certaines dates ne sont pas encore connues pour la tenue des activités. Ne désespérez pas vous recevrez l’information nécessaire dès qu’elle sera connue, soit par la poste ou dans les prochaines parutions du bulletin. Je vous rappelle que votre participation est importante car ces activités sont pour vous. Par la même occasion vous pouvez amener vos exécutifs pour qu’ils connaissent les différentes activités thématiques du réseau.

Il y a du nouveau cette année. En effet un formulaire est maintenant disponible pour vous inscrire aux différentes activités.

En terminant je souhaite vous rencontrer en grand nombre aux différentes activités du réseau et n’oubliez pas que la force du réseau c’est vous.

______________________________

Formation de base

Trois sessions sont prévues soient les 22-23-24 octobre, 17-18-19 mars 2004 et 3-4-5 juin 2004, l’horaire est de 8h30 à 16h30. Les sessions se déroulent à l’édifice FTQ à Québec.

Si vous avez des noms ou un nombre de personnes à me communiquer pour la formation de base de déléguées et délégués sociaux n’hésitez pas à le faire .

Si vous connaissez de vos consoeurs et confrères de travail intéressés, informez-les. Les exécutifs locaux sont eux aussi invités.

______________________________

Visites

Tel qu’il fut mentionné lors de la dernière conférence du réseau. J’entreprendrai une tournée dans vos milieux pour échanger sur vos besoins, etc. Ne soyez pas surpris si je vous contacte…

______________________________

Répertoire des organismes
financés par Centraide

Ce répertoire est maintenant disponible. Vous pouvez vous le procurez en contactant le bureau du réseau au 418-622-4911.

______________________________

Comment aider une ou un collègue souffrant d’épuisement professionnel

Cette formation complémentaire aura lieu cette année. Pour l’occasion nous accueillerons madame Guylaine Bellerose, psychologue. Nous verrons les moyens et outils que nous disposons pour soutenir une consoeur ou un confrère souffrant d’épuisement professionnel.

Le coût pour cette formation sera de 25$ ( 45$ non-affilié).

Surveillez votre courrier ou les prochaines parutions du bulletin pour connaître la date exacte de la session.

______________________________

Cancer et maladie incurable
La suite et une nouvelle session

Pour celles et ceux qui ont participé à la session de février dernier je vous invite à vous inscrire. Cette session est prévue en janvier. Le temps d’une soirée cette session sera un complément de formation.

De plus une nouvelle session aura lieu en mars prochain.

Surveillez les prochaines parutions du bulletin pour connaître les dates exactes.

N’oubliez pas de me transmettre le formulaire d’inscription lorsque les dates seront connues.

______________________________

Semaine de prévention de la toxicomanie

Durant cette semaine thématique une activité qui portera sur les dépendances ou les types de thérapie dans les centres sera organisée.

Surveillez la prochaine parution du bulletin pour connaître le thème choisi et la date de l’événement.

______________________________

Colloque de l’AITQ

L’association des intervenants en toxicomanie du Québec ( AITQ ) est un regroupement d’intervenants professionnels, non-professionnels et bénévoles qui oeuvrent dans le domaine de la toxicomanie. La FTQ en est membre depuis quelques années. Cet organisme organise annuellement un colloque.

Cette année le sujet choisi est : « Toxicomanie et autres dépendances ». Il y aura au programme des conférences et des ateliers reliés au thème du colloque. Celui-ci se déroulera à l’hôtel Delta de Trois-Rivières du 26 au 29 octobre prochains.

Pour plus d’informations concernant le programme et les modalités d’inscriptions vous pouvez me contacter au bureau du réseau ou directement à l’AITQ au 450-646-3271 ou via le site internet de l’association. ( Voir la section : Pour les internautes).

______________________________

Campagne de Centraide Québec

Partenaire avec le Conseil Régional FTQ dans le soutien du programme des déléguées et délégués sociaux Centraide Québec lance sa campagne de financement en septembre.

En 2003 – 2004 ce sont 147 organismes et projets spéciaux qui recevront un financement de la part de Centraide.

Si vous avez des questions pour mener une campagne dans votre milieu de travail vous pouvez contacter le conseil régional FTQ pour de plus amples informations.

______________________________

Voici un extrait d’un communiqué de presse du 18 août dernier. Il a pour sujet les vacances…

Expedia Canada Corp. – Métro, boulot, dodo… le régime des Canadiens en manque de vacances – En ne prenant pas toutes leurs journées de vacances, 33 % des employés font cadeau de huit milliards de dollars à leurs employeurs

MONTREAL, le 18 août /CNW Telbec/ – Bien que l’équilibre ‘travail/vie personnelle’ soit devenu un thème à la mode dans les milieux de travail canadiens, il y a loin de la coupe aux lèvres pour bien des employés du pays.
En fait, selon un sondage récent Expedia.ca(MC)/ Ipsos-Reid, un tiers des Canadiens ne prennent pas les vacances qui leur sont allouées – faisant ainsi cadeau d’environ huit milliards de dollars à leurs employeurs en journées de vacances non utilisées chaque année. ‘On pourrait penser que les Canadiens profiteraient des journées de vacances qu’ils ont accumulées tout au long de l’année, mais les employés d’aujourd’hui ne passent pas nécessairement autant de temps qu’ils le voudraient en congé, fait remarquer Diane-Gabrielle Tremblay, professeure à l’Université du Québec spécialisée sur la conciliation travail-famille. Les employés renoncent à des journées de vacances en vue d’aider leur entreprise à atteindre ses buts, mais ils pourraient en fait augmenter leur productivité en prenant congé et en revenant frais et dispos.’ Les employés canadiens ne font pas que renoncer sporadiquement à des journées de vacances tout au long de l’année. Selon les résultats du sondage, un tiers des travailleurs renoncent à huit jours de vacances en moyenne par année.

Les Québécois profitent le plus de leurs vacances

Les Québécois sont les employés qui ont le plus tendance à profiter des vacances qui leur sont allouées, selon les résultats de ce même sondage, avec 30 % des travailleurs de la Belle Province qui disent ne pas prendre toutes les journées de vacances auxquelles ils ont droit, contre une moyenne nationale de 33 %. Alors, quels sont les travailleurs le plus en manque de vacances ? Chose étonnante, en dépit de leur réputation de personnes décontractées, 41 % des Britanno-Colombiens ne prennent pas toutes les journées de vacances auxquelles ils ont droit chaque année. ‘Le fait que près de la moitié des Britanno-Colombiens ne prennent pas toutes leurs journées de vacances indique qu’ils souffrent vraiment du syndrome du manque de vacances, soutient madame Tremblay. Bien que les résidents du Québec représentent, au Canada, le pourcentage le plus élevé de personnes qui prennent leurs journées de vacances, il est intéressant de noter que près d’un tiers des Québécois – ce qui n’est pas négligeable – ne prennent pas toutes les journées de vacances qu’ils ont accumulées.

Les Canadiens n’arrivent pas à décrocher
Bien que le mot ‘vacances’ vienne de vacant, qui signifie ‘oisif’ ou ‘absent’, certains Canadiens refusent d’oublier leurs responsabilités professionnelles pendant qu’ils sont en vacances. En fait, plus d’un Canadien sur trois (36 %) insistent pour rester en contact avec leur milieu de travail, au moyen de leur boîte vocale ou de leur courriel, pendant leurs vacances. Ici aussi, les Québécois sont ceux qui décrochent le plus facilement lorsqu’ils sont en vacances puisque seulement 24 % d’entre eux vérifient leurs courriels et leurs boîtes vocales à distance. ‘Les échéances et les projets ne vont pas nécessairement disparaître pendant vos vacances et il est important de prendre conscience du fait que le monde n’arrête pas de tourner durant votre absence. Il faut planifier et, si possible, déléguer pour être vraiment tranquille, explique madame Tremblay. Les gens ont de plus en plus tendance à rester ‘connectés’ au bureau, surtout les travailleurs autonomes et les professionnels, mais le manque de vacances peut contribuer au stress et occasionner des erreurs.’ …

______________________________

Pour les internautes

L’association des intervenants en toxicomanie du Québec.

www.aitq.com

Un site pour vous informer et vous documenter.

Bonne exploration !

______________________________

Pensée

Si tu dois vivre parmi le tumulte, ne lui livre jamais ton corps. Garde ton âme calme et retirée. C’est un sanctuaire où tu trouveras, quand tu le voudras le bonheur.

Alexandra David-Neel