Le bulletin d'information du réseau régional des déléguées et délégués sociaux / janvier-février 2003

BONNE ANNÉE 2003

Je profite de ce début de bulletin pour vous souhaiter une année 2003 remplie de moments de bonheur, de joie et d’entraide, qu’ils soient petits ou grands.

Je vous souhaite une bonne lecture de ce premier bulletin de l’année qui vous donnera beaucoup d’informations sur les activités à venir au réseau.

Steeve

Bienvenue dans le réseau

Depuis le 15 novembre dernier, notre réseau compte sur 4 nouvelles déléguées sociales et 16 nouveaux délégués sociaux.

Nous leur souhaitons la bienvenue et longue vie dans le réseau.

Veuillez noter que la prochaine session de formation de base aura lieu les 19-20-21 mars prochains.

Formation complémentaire

Comment aider une ou un collègue souffrant d’épuisement professionnel

REPORTÉE À UNE DATE ULTÉRIEURE

Cette formation complémentaire était prévue le 22 janvier 2003 en soirée. Pour l’occasion, nous accueillerons madame Guylaine Bellerose, psychologue. Nous verrons les moyens et outils que nous disposons pour soutenir une consoeur ou un confrère souffrant d’épuisement professionnel.

Le coût pour cette formation est de 25 $ (45 $ non-affiliés).

Il est toujours temps de vous inscrire en communiquant au Réseau.

SURVEILLEZ LES PROCHAINES PARUTIONS DU BULLETIN POUR CONNAÎTRE LA NOUVELLE DATE DE LA FORMATION

Formation complémentaire

La relation d’aide en situation de cancer et / ou maladie incurable

Cette journée de formation, prévue le 20 février 2003, est organisée en collaboration avec l’organisation québécoise des personnes atteintes du cancer (OQPAC).

Nous y verrons les moyens dont nous disposons pour aider une personne dans une telle situation.

Inscrivez-vous dès maintenant. Des frais d’inscription de 50 $ (75 $ non-affiliés), comprenant le dîner, sont demandés.

Votre participation est importante, car cette activité est pour vous.

Visite au Centre CASA

Le mardi 3 décembre dernier, une douzaine de déléguées sociales et délégués sociaux se sont déplacées à St-Augustin-de-Desmaures pour visiter le Centre CASA. Nous y avons été accueillis par madame Lynda Poirier, directrice du centre. Une visite des lieux fut effectuée et les personnes présentes ont pu rencontrer quelques intervenants du centre. Enfin, l’approche thérapeutique appliquée par ce centre fut présentée aux participants et participantes.

* Juste avant la période des Fêtes j’ai reçu ce texte que je désire partager avec vous. Il traite d’une action primordiale dans notre rôle de déléguée sociale et délégué social… Devinez laquelle ?

Savoir écouter

Écouter est peut-être le plus beau cadeau que nous puissions faire à quelqu’un… C’est lui dire, non pas avec des mots, mais avec ses yeux, son visage, son sourire et tout son corps :’ tu es important pour moi, tu es intéressant, je suis heureux que tu sois là…’. Pas étonnant si la meilleure façon pour une personne de se révéler à elle-même, c’est d’être écoutée par une autre.

Écouter, c’est commencer par se taire… Avez-vous remarqué comment les ‘dialogues’ sont remplis d’expressions de ce genre ‘c’est comme moi quand…’ ou bien ‘ ça me rappelle ce qui m’est arrivé…’. Bien souvent ce que l’autre dit n’est qu’une occasion de parler de soi. Écouter, c’est commencer par arrêter son petit cinéma intérieur, son monologue portatif, pour se laisser transformer par l’autre. C’est accepter que l’autre entre en nous-mêmes comme il entrerait dans notre maison et s’y installerait un instant, s’asseyant dans notre fauteuil et prenant ses aises.

Écouter, c’est vraiment laisser tomber ce qui nous occupe pour donner tout son temps à l’autre. C’est comme une promenade avec un ami, marcher à son pas, proche mais sans gêner, se laisser conduire par lui, s’arrêter avec lui, repartir, pour rien, pour lui. Écouter, ce n’est pas chercher à répondre à l’autre, sachant qu’il a en lui-même les réponses à ses propres questions. C’est refuser de penser à la place de l’autre, de lui donner des conseils et même de vouloir le comprendre. Écouter, c’est accueillir l’autre avec reconnaissance tel qu’il se définit lui-même, sans se substituer à lui pour lui dire ce qu’il doit être. C’est être ouvert positivement à toutes les idées, à tous les sujets, à toutes les expériences, à toutes les solutions, sans interpréter, sans juger, laissant à l’autre le temps et l’espace de trouver la voie qui est la sienne.

Écouter, ce n’est pas vouloir que quelqu’un soit comme ceci ou comme cela, c’est apprendre à découvrir les qualités qui sont en lui spécifiques. Être attentif à quelqu’un qui souffre, ce n’est pas donner une solution ou une explication à sa souffrance, c’est lui permettre de la dire et de trouver lui-même son propre chemin pour s’en libérer. Apprendre à écouter quelqu’un, c’est l’exercice le plus utile que nous puissions faire pour nous libérer de nos propres détresses… Écouter c’est donner à l’autre ce que l’on ne nous a peut-être encore jamais donné : de l’attention, du temps, une présence affectueuse. C’est en apprenant à écouter les autres que nous arrivons à nous écouter nous-mêmes, notre corps et toutes nos émotions, c’est le chemin pour apprendre à écouter la terre et la vie, c’est devenir poète, c’est-à-dire sentir le cœur et voir l’âme des choses. À celui qui sait écouter il est donné de ne plus vivre à la surface : il communie à la vibration intérieure de tout vivant.

Le messager de Saint-Antoine, mars 1997

Campagne des
Paniers de Noël 2002

Un gros MERCI à tous ceux et celles qui ont contribué d’une manière ou d’une autre à la campagne 2002 des Paniers de Noël.

Le 20 décembre dernier, nous avons remis un total de 28 paniers à des membres de syndicats affiliés dans le besoin.

09 au 15 février
La semaine nationale de prévention du suicide

Disparaître pour toujours? 
Jamais de la vie!
Il y a des solutions à la souffrance

C’est sur ce thème que se déroule la semaine. Cette année, l’objectif principal est de convaincre les jeunes de 15 à 20 ans que le suicide n’est ni une solution, ni un choix, ni une option.

Il s’agit d’une belle occasion pour faire de la sensibilisation dans vos milieux de travail même si le sujet est parfois délicat à aborder.

Si vous avez besoin d’article de promotion, contactez-moi.

La conférence du réseau régional…

Eh oui, elle est de retour cette année. La conférence se déroulera ce printemps.

Surveillez votre courrier, car dans les semaines à venir, vous aurez plus d’informations sur le thème, la date et l’endroit où se tiendra la conférence, ce moment privilégié que nous avons pour nous revoir.

Trousse sur le jeu pathologique

Lors de la conférence nationale du réseau l’automne dernier. Des représentants du ministère de la Santé et des services sociaux nous ont présenté une trousse contenant divers dépliants de même que des vidéos pouvant servir d’outils de sensibilisation à cette problématique.

J’ai reçu quelques exemplaires de ces trousses. Appelez-moi pour en recevoir une.

CPLT

Le comité permanent de lutte à la toxicomanie (CPLT) a publié récemment une nouvelle brochure très intéressante sur la famille. Il s’agit de trucs et conseils pour la prévention de l’alcoolisme et de la toxicomanie dans la famille, avec les enfants.

Si vous désirez des exemplaires de cette brochure, vous n’avez qu’à me contacter. J’en ai reçu à mon bureau.

Steeve

Campagne Centraide 2002

Cette année l’objectif de la campagne était de 7 000 000 $. Grâce à vous tous qui avez contribué, il fut dépassé. Merci encore pour le succès de cette campagne.

À venir au réseau…

*Semaine nationale de prévention du suicide 9 au 15 février;

*20 Février 2003, 9 h, édifice FTQ à Québec : Formation complémentaire, la relation d’aide en situation de cancer et / ou maladie incurable.

*19-20-21 mars 2003, formation de base déléguée sociale et délégué social.

*Printemps 2003, CONFÉRENCE DU RÉSEAU RÉGIONAL.

*04-05-06 juin 2003, Formation de base déléguée sociale et délégué social. (si le nombre de pré-inscriptions est suffisant)